Profiter au maximum de tes visites chez la gynécologue

Bloc-notes et stylo sur fond vert

Plus de la moitié des femmes considèrent leurs gynécologues comme leur principal prestataire de soins et comptent sur eux comme principale source de soins.* Cela signifie que pour la majorité des femmes, une visite annuelle chez le gynécologue pourrait très bien constituer le seul contact qu’elles ont avec un médecin de toute l’année.

Compte tenu de son importance, les femmes devraient profiter de chaque occasion pour profiter au maximum de ce rendez-vous. Voici cinq conseils qui peuvent t’aider à préparer ta prochaine visite et en tirer le maximum au profit de ta santé.

Suivre les règles ou ne pas suivre les règles. Telle est la question à laquelle ton professionnel de la santé doit répondre. Ton examen annuel est probablement prévu des mois à l’avance, et à l’approche de la date, tes règles peuvent se pointer.

La plupart des médecins conviennent que le meilleur moment pour recevoir un examen est au mi-cycle, une semaine ou deux après tes règles. À ce moment, tes seins ne seront pas aussi enflés, ce qui facilitera les examens et les mammographies (tout en étant plus confortable pour toi).

De plus, l’absence de sang lors d’un test Pap facilite la détection possible d’un cancer, de cellules précancéreuses, d’infections ou d’infections transmissibles sexuellement. Si tu consultes un médecin en raison d’un problème de sécrétions vaginales, la présence de sang peut également interférer avec le test.

D’un autre côté, si ton problème en est un de règles irrégulières ou abondantes, ton médecin préférera peut-être t’examiner pendant tes règles.

Si tu as tes règles au moment de ton rendez-vous, appelle au bureau de ton médecin pour déterminer la meilleure marche à suivre.

Évite de trop te bichonner. Il est normal que tu ressentes de la gêne lors d’un examen mais tu n’as pas à te soucier de l’apparence de ton entrejambe ou de son odeur. Oublie les douches et les poudres et n’utilise jamais de lingettes pour bébé pour nettoyer ton vagin. Ces produits contiennent des produits chimiques qui perturbent l’équilibre des bactéries de ton vagin, ce qui peut provoquer des réactions allergiques dans la zone génitale sensible. Ils peuvent également interférer avec les tests Pap.

Aussi, ne te soucie pas de te raser les jambes ou de tailler ton « buisson féminin ». Les médecins ne vérifient pas si tu t’es rasé les jambes ou épilé la zone bikini et tailler tes poils pubiens n’est pas nécessaire ni recommandé. L’épilation à la cire est particulièrement risquée puisqu’elle peut produire des poils incarnés ou causer des infections bactériennes. N’oublie pas; les poils pubiens ont leur raison d’être : protéger la zone génitale sensible.

Respecte la règle des 24 heures. Abstiens-toi d’avoir des rapports sexuels 24 heures avant ton examen. Tu dois également éviter l’utilisation de spermicides, de mousses, de gels et de tampons le jour précédent ta visite médicale, afin de ne pas interférer avec ton test Pap.

^Prends des notes. Ton examen est terminé, le médecin est déjà avec un nouveau patient et tu es à moitié habillée lorsque tu te rends compte que tu as oublié de pose LA question qui te chicote depuis un moment. Ça te dit quelque chose?

Avant ton prochain rendez-vous, fais un résumé de tes problèmes et écris toutes tes questions d’avance. Amène tes notes avec toi et pose tes questions les plus importantes au début de ton rendez-vous.

Et pendant que tu y es, note le premier et le dernier jour de tes dernières règles, énumère tout symptôme prémenstruel dont tu aimerais discuter avec ton médecin et inscris les médicaments ou les suppléments, vitamines et plantes médicinales en vente libre que tu prends. Garde ton calepin près de toi pour noter toutes les réponses et autres informations utiles que ton médecin te donnera pendant ton rendez-vous.

Sois franche et honnête. Lors de ton prochain rendez-vous, imagine que ta gynécologue est ta meilleure amie. Parle ouvertement de tes préoccupations concernant ta vie sexuelle; discute de contraception et pose toutes les questions qui peuvent te sembler embarrassantes au sujet de ta santé et de ton corps. Le rôle de ton médecin est de t’aider à comprendre ton corps et à répondre à tes besoins.

Mais surtout, informe ton médecin s’il y a du changement dans tes relations sexuelles ou si tu soupçonnes que ton partenaire a plusieurs partenaires. Il se peut que le dépistage d’ITS (infections transmissibles sexuellement) ne fasse pas partie de ton rendez-vous annuel. Mais en partageant honnêtement tes préoccupations concernant tes activités sexuelles, ton médecin pourrait procéder aux dépistages appropriés afin de te rassurer. Si tu n’es pas à l’aise de parler ouvertement et franchement, il est peut-être temps de te trouver un autre médecin.

N’oublie pas; c’est ton corps, et tu en es responsable.

*American College of Obstetricians and Gynecologists (Ordre des obstétriciens et des gynécologues des États-Unis)

Il n'y a aucun commentaire pour l'instant. Soyez la première à dire ce que vous pensez!
Cliquez sur l'icône noire en forme de cœur si vous aimez U by Kotex
0
PARTAGER
comments close
COMMENTS (0)

Do not include personal information within comments including name, age, location.

Serviettes U by Kotex. L'image montre la main d'une jeune femme prenant un tampon vert dans un bocal rempli de tampons. L'arrière-plan est orange.
Serviette bleue dans un sac à main orange. L'image montre une serviette bleue se trouvant dans un sac à main orange. L'arrière-plan est violet.

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM @UBYKOTEX